Bienvenue sur le site de votre commune

Stetten

Carte de visite

Population : 352 habitants (2017)

Mairie : 8 rue du Général de Gaulle - 68510 STETTEN

Stetten.mairie@orange.fr

Tél. 03.89.68.30.07
Fax. 03.89.68.24.57

Horaires d'ouverture :
Mardi de 16:00 à 19:00
Jeudi de 10:00 à 12:00
Samedi de 10:00 à 12:00 (sauf 1er samedi du mois)

 

Histoire


Dès la préhistoire, une importante population sédentaire s'adonnait au défrichement, à la culture et à l'élevage sur les pentes des collines du ban de Stetten. Des découvertes d'habitats, de tombes à incinération ont été faites et le matériel, haches, pointes de flèche, tessons, épingles, déposé au Musée historique de Mulhouse.
Le village s’est développé en retrait de l’actuelle route départementale et est mentionné la première fois en 736, quand le couvent de Murbach obtient des bien du comte Eberhard à Eistatis. L’abbaye de Murbach et le couvent d’Einsiedeln puis l’administration bâloise ont possédé des vignes et des terres sur le ban de la Commune.

Des mains des Habsbourg, Stetten passe aux mains du roi de France en 1648. Epargné durant la première guerre mondiale, le village est évacué en 1939, mais n’est pas touché par les opérations militaires.

 

Au fil des années, Stetten perd peu à peu son caractère agricole et depuis 2001 grandit doucement en voyant sa population passer de 274 habitants à 352 aujourd’hui (2017).

La Commune profite d’un patrimoine de maisons alsaciennes d’exception dont les plus anciennes datent de 1680.

 

A deux kilomètres, au sud-ouest du village, devant la forêt du Grosholz, se dresse le majestueux chêne dit Tafeleiche. On lui attribue près de quatre siècles d'existence. Son fût ainsi que les maîtresses branches ont un port impressionnant, mais la couronne a hélas souffert des gels de février 1978.

Appelé également « Taferlbaum » (arbre aux tableaux), en raison des nombreux ex-voto qui ornaient son tronc, le chêne de Stetten était le lieu où de nombreux conscrits en partance pour le service militaire prenaient congés de leur bien-aimée après avoir cloué sur le tronc le bouquet qu’ils portaient le jour du Conseil de révision.

 

L’église Saint-Pierre et Paul, d’origine médiévale, attestée dès 1196, associe une simple nef plafonnée, reconstruite en 1700, à un clocher-chœur coiffé d’un toit en bâtière.

L’édifice situé aux limites du village fût l’église mère de Stetten, de Kappelen jusqu’en 1803 et de Brinckheim jusqu’en 1820.